Les prochains Windows Server et System Center pas avant 2016

Les administrateurs devront patienter jusqu’en 2016 avant de prendre en main les nouvelles versions finales de Windows Server et System Center de Microsoft. 

Etonnamment, Microsoft va proposer un calendrier décalé pour ses logiciels cette année. Car initialement, on aurait pu s’attendre à ce que l’éditeur sorte en 2015 Windows 10 pour le grand public et les entreprises, mais aussi ses logiciels professionnels, que sont Windows Server et System Center.

Mais c’est dans un blog de la « Cloud Platform Team » que nous apprenons que ces deux derniers ne verront pas le jour cette année. « A mesure que nous avançons sur le développement de ces produits, nous allons proposer plusieurs versions preview dans le courant de l’année 2015, pour une version finale en 2016 », peut-on lire. Le blog précise que « la prochaine preview est prévue pour le printemps prochain ».

L’annonce officielle de ce décalage dans le temps est peu ordinaire, car comme on le sait Windows Server et Windows 10 partagent le même cœur. Rappelons qu’une première Technical Preview de Windows Server avait été lancée en octobre dernier, mais est exempte de nombreuses fonctionnalités (dont le support des containers Docker). En guise de consolation, Microsoft rappelle que la prochaine version de System Center Configuration Manager sera livrée « dans un délai aligné avec Windows 10 ».

En attendant, nous en saurons probablement plus sur Windows Server et System Center lors de la prochaine conférence Ignite, qui se déroulera en mai.

Office 2016 sera disponible au 2ème semestre 2015

par Emilien Ercolani, le 23 janvier 2015 10:25

Outre une version « Universal App » d’Office, Microsoft annonce également l’arrivée d’une version « classique » de la suite bureautique pour les ordinateurs fixes et qui portera le nom d’Office 2016. Elle sera disponible au deuxième semestre 2015. 

Avec l’arrivée de Windows 10, Microsoft bouscule un certain nombre de ses habitudes. Comme nous l’avons déjà écrit, le futur OS équipera tous les types d’appareils pour harmoniser l’expérience Windows. Terminées les confusions entre Windows, Windows Phone, Windows RT, etc.

Concernant les applications, Microsoft parle désormais d’ « Universal App ». Il s’agit donc de logiciels qui pourront s’adapter aux différentes tailles d’écrans, mais aussi aux appareils et à leur fonctionnement (au tactile notamment). La suite bureautique de Microsoft est baptisée Office for Windows 10 : elle offre par exemple des versions optimisées de Word, Excel, PowerPoint, OneNote et Outlook pour les appareils tactiles, des smartphones aux tablettes.

Word pour Windows 10

La surprise : Office 2016 !

Ces applications seront d’ailleurs préinstallées sur les futurs appareils de moins de 8 pouces sous Windows 10. En parallèle, l’éditeur de Redmond a également travaillé sur une autre version « de bureau » qui sera dans la continuité d’Office 2013 : elle portera logiquement le nom d’Office 2016.

« Cette suite proposera l’expérience Office à laquelle vous êtes habitués et la mieux adaptée aux PC avec un clavier et une souris », écrit Microsoft dans un blog. Elle sera donc disponible dans le courant du deuxième trimestre 2015, sans plus de précisions.

Source : linformaticien.com

Microsoft proposera Windows 10 gratuitement pendant un an

«Le projet Spartan est une nouvelle expérience de... (Photo Elaine Thompson, AP)

«Le projet Spartan est une nouvelle expérience de navigation internet, prévue pour être mobile et fonctionner à travers toute une famille d’appareils», a expliqué mardi Joe Belfiore, un dirigeant de la branche de systèmes d’exploitation de Microsoft.

PHOTO ELAINE THOMPSON, AP

Agence France-Presse REDMOND

Microsoft a donné plus de détails mercredi sur son prochain système d’exploitation Windows 10, qu’il compte offrir gratuitement la première année aux utilisateurs des dernières versions de Windows.

Le géant des logiciels américain a aussi dévoilé un projet de nouveau navigateur internet, baptisé Spartan, qui est destiné à succéder à Internet Explorer.

Windows 10 est un enjeu important pour Microsoft, qui après le succès mitigé de Windows 8 espère enfin trouver la formule pour s’imposer à la fois sur les ordinateurs des entreprises et les tablettes et téléphones intelligents du grand public.

Windows 10, dont il avait déjà donné un premier aperçu fin septembre, ambitionne d’apporter une solution harmonisée entre les divers appareils que les gens utilisent aujourd’hui pour accéder à internet.

Il est conçu, en se basant sur les retours de millions de personnes qui testent des versions provisoires, pour offrir un socle commun sur lequel les développeurs pourront créer des applications pour des téléphones intelligents, des tablettes, des ordinateurs portables ou de bureau, et même la console de jeux vidéo Xbox, a indiqué Terry Myerson, vice-président de Microsoft en charge des systèmes d’exploitation, lors d’un événement dédié au siège du groupe à Redmont (nord-ouest des États-Unis).

«Il devrait être facile de poser un appareil et de reprendre où on en était sur un autre; la technologie devrait libérer la voie», a-t-il commenté.

Microsoft a indiqué mercredi que Windows 10 serait dans un premier temps offert pendant un an comme une mise à jour gratuite pour les utilisateurs des deux versions antérieures, Windows 7 et Windows 8.1.

C’est une rupture avec la pratique du groupe, qui à l’exception de la petite mise à jour entre Windows 8 et Windows 8.1 a toujours fait payer ses nouveaux systèmes d’exploitation.

Autre rupture: Microsoft, qui jusqu’à présent laissait généralement passer plusieurs années entre chaque nouveau Windows, prévoit de faire des mises à jour pour Windows 10 tout au long de la vie du logiciel, le transformant ainsi virtuellement en un énorme service en ligne.

Windows 10 devrait aussi intégrer l’assistant vocal Cortana, qui constitue la réponse de Microsoft au service Siri du rival Apple. Cortana sera également intégré au futur navigateur internet Spartan.

«Le projet Spartan est une nouvelle expérience de navigation internet, prévue pour être mobile et fonctionner à travers toute une famille d’appareils», selon Joe Belfiore, un autre dirigeant de la branche de systèmes d’exploitation de Microsoft présent à l’événement de mardi.

Source : La presse.ca

Windows10 : la nouvelle interface se dessine, pour la prochaine build

Technologie : Le site Neowin a eu accès à la prochaine build de Windows 10 et présente les améliorations apportées par Microsoft à l’interface de son système d’exploitation. Ces nouveautés devraient être officialisées lors de l’événement prévu fin janvier par Microsoft

Alors quoi de neuf pour cette nouvelle build de Windows ? Microsoft a apporté de premières améliorations cosmétiques à l’interface de son OS, qui reste bleu mais s’assombrit légèrement. Devenu un standard sur les applications mobiles, le « menu hamburger » fera également son apparition sous Windows 10 dans une version légèrement redésignée, ainsi qu’un bouton permettant de passer une application en plein écran. La barre de tache a également été revue

L’inévitable Cortana

Autre nouveauté attendue dans cette prochaine build et repérée par Neowin : Cortana devrait faire son apparition, et l’assistant vocal de Windows sera assorti d’un certain nombre d’interactions vocales permettant de réaliser différentes actions sans même poser les doigts sur son clavier. La fonctionnalité est encore largement instable selon Neowin, mais reste fonctionnelle et s’active en prononçant « Hey Cortana ».

 

Le nouveau Windows Store via Neowin

The Verge, qui a également pu tester cette build 9901, mentionne une refonte importante de Windows Store, qui proposera à l’utilisateur la possibilité d’acheter de la musique et des films directement au sein de sa boutique. Neowin de son côté remarque que certaines applications prévues pour téléphones sont accessibles via le moteur de recherche du nouveau store, laissant penser à un Windows store unifié proposant des applications desktop et mobile.

L’installation de cette build 9901 est pour l’instant déconseillée : comme le remarque Neowin, installer cette version leakée vous empêchera de monter vers les versions suivantes et forcera l’utilisateur à revenir sur une « preview » antérieure afin de récupérer l’accès au programme de mise à jour Windows.

Une mesure punitive à l’encontre des impatients ? Non, selon un employé de Microsoft, ce problème est dû à un bug dans cette version fuitée. Les utilisateurs qui veulent upgrader à la prochaine version auront donc besoin de passer par une .iso pour mettre à jour leur OS ou d’effectuer un downgrade.

Source : ZD Net