Microsoft : du nouveau sur Windows Phone le 21 janvier

La firme de Redmond a convié la presse pour un événement dédié à son prochain OS. Le volet mobile ne devrait pas être mis de côté.

Il devrait bien être question cette fois d’une version « preview » de Windows 10 conçue pour les particuliers, ou “consumer preview”, ce qui n’était pas le cas des Build disponibles jusqu’à présent dédiées plus spécifiquement aux entreprises.

Cela devrait donc se traduire par l’ajout de nouvelles fonctionnalités destinées un peu plus au grand-public avec lequel Microsoft espère bien se réconcilier après l’épisode Windows 8 – même si les chiffres d’usage des derniers mois traduisent une adoption croissante de la plateforme.

Pour y parvenir, l’éditeur a notamment décidé de réintégrer un véritablement menu Démarrer, bien qu’adapté en termes d’interface par rapport à celui de Seven. Un démarrage directement sur le Bureau est aussi de la partie. En fait, l’interface basculera automatiquement selon le type de terminal exécutant l’OS.

Selon ZDNet.com, la prochaine version de test de Windows 10, ou January Technical Preview (JTP)plutôt que consumer preview, devrait en principe intégrer Continuum, une fonction permettant aux utilisateurs équipés de terminaux deux-en-un de naviguer facilement entre les modes d’affichage lorsqu’ils connectent et déconnectent leurs claviers. Il pourrait aussi s’agir de la première version intégrant Cortana.

Mais ce n’est pas tout. Windows Phone devrait également être de la partie. Si la disponibilité d’une version preview n’est pas encore déterminée, Joe Belfiore, VP de la division Operating Systems de Microsoft explique sur Weibo : “Je tiens à vous rassurer : les équipes d’Office n’ont pas oublié Windows Phone”.

Windows Phone 10 devrait par ailleurs s’exécuter à la fois sur les téléphones et tablettes à base de processeurs ARM, mais également sur les terminaux équipés de processeurs basse consommation d’Intel.

Source :  ZD Net

Windows 10 téléchargé 1,5 million de fois

La dernière préversion de Windows 10 est officiellement est la 9879. La 9901, à éviter, est une fuite non supportée par l’éditeur.

La dernière préversion de Windows 10 est officiellement est la 9879. La 9901, à éviter, est une fuite non supportée par l’éditeur.

Les trois préversions de Windows 10 ont été téléchargées 1,5 million de fois et 450 000 utilisateurs se sont montrés très actifs pour remonter les bugs.

Sur le blog consacré à Windows 10,Microsoft fait un premier bilan de son prochain système d’exploitation. Impossible de savoir combien d’amateurs se sont inscrits sur le site dédié pour tester les premières préversions de l’OS (les fameuses builds 9841, 9860 et 9879), mais elles ont été téléchargées 1,5 million de fois. Microsoft recommande au passage de continuer à utiliser la build 9879, qui permet encore les mises à jour, alors que la 9901, une fuite, ne bénéficie pas de cette fonctionnalité de base.

Source : Le monde informatique

Microsoft lance 3 apps Office pour iPhone

Office pour iPhone

Les apps Word, Excel et PowerPoint ont été redéveloppées pour l’iPhone par Microsoft sur le modèle d’Office pour iPad livré en mars dernier. L’éditeur de Redmond annonce aussi une pré-version d’Office pour les tablettes Android.

Dans quelques heures, Microsoft va livrer trois apps Office optimisées pour l’iPhone : Word, Excel et PowerPoint. Les utilisateurs d’Office Mobile pour iPhone, déjà lancé il y a 18 mois, vont recevoir incessamment une notification pour télécharger ces apps dont le développement a été repris de zéro pour l’aligner sur la version iPad d’Office, téléchargée à ce jour à plus de 40 millions d’exemplaires, selon Gwénaël Fourré, directeur de la division Office de Microsoft France, qui précise que les versions d’Office pour iPad et iPhone vont désormais évoluer ensemble.

Depuis l’arrivée de Satya Nadella à la tête de Microsoft, l’éditeur de Windows multiplie les signes d’ouverture autour d’Office 365, d’abord vers d’autres OS avec la sortie de la version iPad de la suite bureautique, en mars dernier, et jusqu’à l’annonce de partenariats avec des concurrents comme Salesforce.com, en octobre dernier, ou Dropbox, cette semaine.

Office pour les tablettes Android livré début 2015

Office pour tablettes AndroidAutre ouverture, vers Android cette fois. Une pré-version publique d’Office va être proposée pour les tablettes Android avec une disponibilité annoncée pour début 2015 (agrandir l’image ci-contre). Enfin, Microsoft fait également évoluer son modèle de gratuité autour d’Office pour les mobiles. Il annonce la possibilité pour les utilisateurs de ces terminaux de pouvoir désormais créer et modifier des documents sans avoir à souscrire d’abonnement à Office 365 dans les entreprises qui sont déjà clientes de la suite en ligne. Jusqu’à présent, ce mode gratuit permettait simplement de consulter les documents. Cette possibilité d’édition ne concerne toutefois pas l’ensemble des fonctionnalités. Par exemple, le saut de page dans Word ne sera pas disponible, de même que l’aptitude à modifier un tableau Excel dans Word ou PowerPoint. Pour accéder à ces fonctionnalités, il faudra disposer de la version payante.

Quoi qu’il en soit, Microsoft multiplie les extensions autour d’Office 365, comme l’ouverture des API aux développeurs tiers, la semaine dernière. Une autre annonce, importante, est prévue lundi prochain, a indiqué Gwénaël Fourré. Du côté d’Office pour Mac, une nouvelle version d’Outlook vient d’être livrée pour les utilisateurs d’Office 365. Quant à la prochaine version d’Office pour Mac, elle arrivera en bêta au premier semestre pour une livraison au 2ème semestre, soit à peu près en même temps qu’Office 2016, selon les informations distillées.

Source : Le monde Informatique

Installer et utiliser Windows XP Mode dans Windows 7

Important

  • Depuis le 8 avril 2014, le support technique pour Windows XP et Windows XP Mode n’est plus disponible, notamment les mises à jour qui aident à protéger votre PC. Cela signifie que si vous continuez à utiliser Windows XP ou Windows XP Mode sur un PC Windows 7 après la fin du support, votre PC peut devenir vulnérable face aux menaces de sécurité et aux virus. C’est pourquoi, une fois le support technique terminé afin de pouvoir continuer à utiliser votre PC Windows 7 en toute sécurité, nous recommandons d’utiliser Windows XP Mode uniquement si votre PC n’est pas connecté à Internet. En savoir plus sur la fin du support de Windows XP.

En utilisant Windows XP Mode, vous pouvez exécuter des programmes conçus pour Windows XP sur des ordinateurs qui exécutent Windows 7 Professionnel, Entreprise ou Intégral. Windows XP Mode n’est pas pris en charge sur Windows 8.

Un programme exécuté dans Windows XP Mode et un programme exécuté dans Windows 7
Les programmes peuvent s’exécuter dans Windows XP Mode et dans Windows 7.

Fonctionnement de Windows XP Mode

Windows XP Mode fonctionne de deux manières : comme système d’exploitation virtuel et comme outil d’ouverture des programmes sous Windows 7. Windows 7 Mode s’exécute dans une fenêtre distincte sur le Bureau, tout comme un programme, excepté qu’il s’agit d’une version entièrement fonctionnelle de Windows XP. Dans Windows XP Mode, vous pouvez accéder au lecteur de CD/DVD de l’ordinateur physique, installer des programmes, enregistrer des fichiers et effectuer d’autres tâches comme si vous utilisiez un ordinateur sous Windows XP.Lorsque vous installez un programme dans Windows XP Mode, il apparaît dans la liste de programmes de Windows XP Mode et dans la liste de programmes de Windows 7 de sorte que vous pouvez le lancer directement à partir de Windows 7.

Menu Démarrer de Windows 7 répertoriant les programmes installés dans Windows XP Mode
Programmes installés dans Windows XP Mode dans le menu Démarrer de Windows 7

Remarque

  • La majorité des programmes compatibles avec Windows Vista et Windows XP s’exécutent correctement dans Windows 7. Si ce n’est pas le cas d’un programme, vous pouvez essayer en premier lieu l’utilitaire de résolution de problèmes de compatibilité des programmes. Il est fourni dans toutes les éditions de Windows 7. Pour plus d’informations, voir Ouvrir l’utilitaire Résolution des problèmes de compatibilité des programmes.
  • Du matériel et des appareils qui fonctionnent dans Windows 7 peuvent ne pas être détectés ou fonctionner dans Windows XP Mode.
  • Windows XP Mode a été essentiellement conçu pour aider les entreprises à migrer de Windows XP vers Windows 7. Il n’est pas optimisé pour les programmes riches en graphismes tels que les jeux 3D, ni adapté aux programmes nécessitant une configuration matérielle spéciale, telle que des tuners TV.
  • Si vous lisez des fichiers musicaux ou des vidéos dans Windows XP Mode à l’aide du Lecteur Windows Media et que vous agrandissez ou réduisez la fenêtre de Windows XP Mode, la lecture s’arrête dans le Lecteur Windows Media. Pour reprendre la lecture, cliquez sur le bouton Lecture Bouton Lecture dans le Lecteur Windows Media.

Avant de commencer

Pour utiliser Windows XP Mode, vous devez vous assurer que votre ordinateur dispose de la configuration requise, dans le cas contraire Windows Virtual PC et Windows XP Mode ne fonctionneront pas correctement, même si vous êtes en mesure de les télécharger et de les installer. Avant de commencer, procédez comme suit :

  1. Vérifiez que vous exécutez Windows 7 Professionnel, Entreprise ou Intégral. Pour connaître l’édition de Windows 7 que vous utilisez, cliquez sur le bouton Démarrer Bouton Démarrer, cliquez avec le bouton droit sur Poste de travail, puis cliquez surPropriétés.

  2. Vérifiez que l’UC de votre ordinateur peut prendre en charge l’Assistance matérielle à la virtualisation. Pour cela, téléchargez et exécutez l’outil de détection de l’Assistance matérielle à la virtualisation.
    • Si vous recevez un message indiquant que l’ordinateur est configuré avec l’Assistance matérielle à la virtualisation, vous pouvez exécuter Windows Virtual PC et Windows XP Mode. Consultez les instructions ci-dessous.

    • Si vous recevez un message d’erreur indiquant qu’il n’existe aucune prise en charge de l’Assistance matérielle à la virtualisation dans le système, l’unité centrale de votre ordinateur ne prend pas en charge l’Assistance matérielle à la virtualisation. Vous pouvez utiliser Windows XP Mode en installant une mise à jour pour Windows 7. Voir Pourquoi reçois-je des erreurs sur l’assistance matérielle à la virtualisation lorsque j’essaie d’utiliser Windows XP Mode et Windows Virtual PC ?. Le mode XP fonctionnera mieux si l’Assistance matérielle à la virtualisation est activée.

    • Si vous recevez un message d’erreur indiquant que l’Assistance matérielle à la virtualisation est désactivée, cela signifie que votre ordinateur prend en charge l’Assistance matérielle à la virtualisation, mais que vous devez modifier les paramètres du BIOS de votre ordinateur pour activer l’Assistance matérielle à la virtualisation. L’activation des paramètres de virtualisation dans le BIOS de votre ordinateur dépend du fabricant du BIOS. Consultez la documentation fournie avec votre ordinateur ou visitez le site Web du fabricant.

Avertissement

  • Modifiez les paramètres du BIOS avec précaution. L’interface du BIOS est destinée aux utilisateurs avancés et il est possible d’effectuer une modification qui pourrait empêcher le bon démarrage de votre ordinateur. Pour plus d’informations, voir BIOS : Forum Aux Questions.

 

Installation et utilisation de Windows XP Mode

Pour utiliser Windows XP Mode, vous devez d’abord télécharger et installer Windows XP Mode et Windows Virtual PC, un programme qui exécute des systèmes d’exploitation virtuels sur votre ordinateur.Quand vous installez un programme dans Windows XP Mode, le programme est utilisable dans Windows XP Mode et dans Windows 7.Le cycle de vie du support de Windows XP Mode est le même que celui de Windows XP — le support étendu s’est arrêté le 8 avril 2014. En savoir plus sur la fin du support de Windows XP.

 

 Source : Microsoft

ID de l’article : MSW700017

 

Windows 10

Windows 10 : Microsoft veut d’abord séduire les entreprises.

Windows 10 a été annoncé le 30 septembre en même temps que le lancement de la Technical Preview. (crédit : D.R.)

Windows 10 a été annoncé le 30 septembre en même temps que le lancement de la Technical Preview. (crédit : D.R.)

Dès l’annonce de l’arrivée de la prochaine version de son OS Windows, Microsoft a volontairement ciblé les entreprises avant le grand public. Objectif : éviter de reproduire le syndrome Windows 8 auprès de sa cible pro tout en incitant les consommateurs à ne pas reporter leurs achats de PC.

« Microsoft ne peut annoncer en grande pompe qu’il va sortir une nouvelle version de son OS alors que Noël approche. Cela risquerait d’amener les particuliers à attendre le lancement de Windows 10 pour acheter un nouveau PXC », estime Michael Silver, analyste du cabinet d’études Gartner. Selon ce dernier, c’est ce qui explique que l’éditeur s’est montré jusqu’à présent assez discret sur le successeur de Windows 8 et focalisé sur les avantages qu’il apportera aux entreprises.

L’analyste fait référence à la conférence de presse organisée par l’éditeur le 30 septembre dernier durant laquelle il a levé le voile sur la prochaine mouture de son système d’exploitation attendu pour la mi-2015. Durant cet événement, uniquement accessible sur invitation, la firme de Redmond a insisté sur les bénéfices qu’en tireront les professionnels. Un des messages clé fut de mettre en avant le fait l’OS sera accessible aux utilisateurs habitués à ses versions plus anciennes, mais qu’il conservera des éléments de l’interface moderne de Windows 8.

Le matraquage des communicants débutera après les fêtes

Ce n’est qu’après les fêtes de fin d’année que Microsoft étendra sa communication autour de Windows 10 au delà du segment des entreprises. « Début 2015, nous ouvrirons le chapitre du grand public et parlerons bien davantage des caractéristiques de l’OS conçues pour cette cible de clients », a écrit dans une note de blog Terry Myerson, directeur du groupe systèmes d’exploitation chez Microsoft. Michael Silver, l’analyste du Gartner fait écho à cette déclaration : « Le matraquage va augmenter l’année prochaine, juste après les fêtes. Microsoft ne verra alors plus d’obstacle à parler des avantages de Windows 10 et de l’assistant vocal Cortana ainsi que des fonctions apportées aux version grand public du systèmes d’exploitation. » Début 2015, Microsoft devrait livrer une preview grand public de son futur OS, plus travaillée et offrant davantage de fonctions. Suivront des annonces faites à l’attention des développeurs en avril lors de sa conférence Build.

Eviter les erreurs faites avec Windows 8 auprès des entreprises

Bien que la cadence de lancement de Windows 10 ressemble à celle de celui de Windows 8 (dont les premières preview ont été proposées en septembre 2011et février 2012), l’éditeur a choisi une tactique différente. En septembre 2011, il avait consacré la plupart de ses présentations à ce que ses cadres appelaient alors « l’expérience Metro ». C’était le nom donné à l’interface à tuiles empruntée à Windows Phone 7 pour combler le manque d’un OS réellement tactile dans le catalogue de Microsoft. Mais par la suite, Microsoft s’était montré peu enclin à répondre aux questions des analystes en rapport avec Windows 8 et les entreprises. Vu le dédain affiché par les professionnels pour Windows 8, la stratégie choisie pour Windows 10, à savoir commencer par donner des informations aux entreprises, semble donc un choix plus intelligent.

Mais pour l’analyste Michael Silver, le marché du PC en général, surtout en ce qui concerne les produits sous Windows, n’est plus le même qu’en 2011. A l’époque, les ventes d’ordinateurs étaient très dynamiques. Durant le trimestre lors duquel Microsoft avait lancé la première preview de Windows 8, l’industrie du PC avait livré un nombre record de 96,1 millions de machines dans le monde. Il s’agissait d’un pic puisque les ventes n’ont cessé de baisser depuis. Cette année, IDC prévoit que le marché devrait reculer de 18% en volume.

L’autre grand changement est que de plus en plus de PC commercialisés ne fonctionnent plus sous Windows. Selon le dernier relevé trimestriel d’IDC, Apple disposait de 6,3% de part de marché, soit un demi point de plus qu’il y a un an. Et les Chromebook, qui venaient d’être lancés au moment de la mise à disposition de la première preview de Windows 8, représentent désormais entre 3 et 5% des ventes d’ordinateurs aux Etats-Unis.

Windows 10 en mise à jour gratuite ou à faible coût ?

S’il le souhaitait, Microsoft pourrait limiter l’impact des annonces faites autour de Windows 10 sur les résultats de son quatrième trimestre fiscal (même s’il faisait plus de bruit autour de son nouvel OS). Comment ? En s’engageant à ce que tous les ordinateurs sous Windows achetés maintenant puissent bénéficier d’une mise à jour gratuite ou à moindre prix vers Windows 10. L’éditeur a régulièrement procédé de la sorte par le passé, mais il a habituellement attendu jusqu’à quatre mois avant la sortie d’une nouvelle version de son OS avant de le faire. La plupart des observateurs de Microsoft pensent que Windows 10 sera une mise à jour gratuite de Windows 8. L’éditeur n’a rien confirmé sur ce point.

Source : Le monde informatique